L'Ikuma 2 vue par Camille, Freedom Parapente :

Camille Freedom Parapente

"L’IKUMA 2 de Niviuk : une voile EN B+ qui a tout d’une grande"

L’Ikuma 2 se situe entre des voiles classiques EN B et des voiles plus typées course EN C et EN D.

Comparée à des ailes EN B comme la Hook, l’Ikuma 2 se révèle plus vivante et moins monobloc. Ses deux demi ailes sont plus indépendantes et transmettent davantage d’informations au pilote ce qui permet un pilotage plus fin.

Par rapport à ses grandes sœurs elle offre une très belle glisse et se veut agréable à piloter et très réactive. Les mises en virage se font plus facilement grâce à un rayon de virage plus court.

Au final l’Ikuma 2 est un parapente EN B+ dont les performances se rapprochent d’une EN C voire même d’une EN D bras haut en ligne droite. A ce jeu là cette voile est vraiment bluffante par rapport à des voiles de classe supérieure comme la Peak par exemple. La comparaison s’arrêtera là car la différence de perf entre ces voiles sera flagrante dés qu’on utilisera l’accélérateur.

Ikuma 2 en Auvergne

Quelles sont les évolutions apportées à l'Ikuma 2 ?

L’Ikuma 2 conserve toujours 3 lignes de suspentage mais avec cette version 2 de sa voile B+ Niviuk nous propose une voile bien plus performante dotée d’un nouveau profil plus aérodynamique, de 4 cellules supplémentaires portant le tout à 61 cellules, d’un tissu différent entre l’extrados et l’intrados pour alléger l’aile tout en conservant une bonne résistance à l’usure, d’un nouveau système de pilotage aux arrières (élévateurs C) qui renvoient automatiquement la commande aux B pour conserver un profil et des performances intactes, un nouveau bord de fuite optimisé et un bord d’attaque plus tendu et plus propre sans aucun pli parasite.

Evolution technique Ikuma

L’IKUMA 2 : une voile bluffante de légèreté

Voilà effectivement un autre atout de taille pour l’Ikuma, son poids sur la balance !

Allant de 4,1 Kg en 22 m² à 5,2 Kg en 30 m², ce parapente est plutôt discret sur le dos pour une aile standard !

Ceci est le fruit d’une conception optimisée et de nouvelles technologies comme le RSD qui permet de renforcer la structure interne de l’aile en utilisant des cloisons qui respectent la trame du tissu, le SLE qui remplace les anciens renforts en Mylar du bord d’attaque par une structure rigide nouvelle génération ou encore le TNT et des joncs en Nitinol (mélange de Nickel et de Titane) allégés. Mais ce gain de poids et ce haut niveau de performance et aussi rendu possible grâce à un dé-gainage important des suspentes. En contre partie il faudra porter une attention particulière aux phases de pré vol pour préparer correctement toutes les suspentes et éviter la moindre clef au décollage.

Ikuma 2 Niviuk sur lac
Ikuma 2 en thermique
Ikuma 2 vu de dessus
Ikuma en vol

Ikuma 2 et gonflage :

En gagnant en légèreté l’Ikuma 2 en est d’autant plus facile et agréable au gonflage même dans les conditions météorologiques les plus compliquées. A noter au passage que cette voile est dotée de la technologie RAM au niveau des entrées d’air qui garantit une pression interne optimale sur toute l’aile. Avec un tel SharkNose elle conserve donc son profil même avec des angles d’incidence élevés. Au gonflage elle sera donc plutôt tolérante au niveau frontale. Mais attention car si cette caractéristique est un avantage au sol lors des décos il faut rester vigilant en vol car la fermeture frontale surviendra certes plus tard mais avec une aile loin loin devant. Il faut donc être attentif et piloter activement la voile pour contrôler les abattées sans se faire surprendre. On est ici sur une véritable voile de progression qui nécessite de l’expérience de pilotage et pourquoi pas un SIV.

En vol thermique l’Ikuma 2 mord bien, elle ne rebondit pas et transmet de l’information. Comme le dit très bien Niviuk, la voile « lift et flotte dans la turbulence de façon irréprochable ». On peut alors commencer à jouer de l’accélérateur un peu comme avec une aile de course.

Ikuma 2

Les commandes de l’Ikuma 2 :

Les commandes sont très progressives. En début de course on a de la souplesse et de la facilité avec peu d’effort et plus on va pousser l’aile en virage plus les commandes vont se durcir et devenir fermes. Au final avec un tel débattement progressif on sait toujours où on se trouve dans la plage de commande et ce qu’il nous reste comme marge de manœuvre.

A qui se destine l’Ikuma 2 ?

De la glisse, de la maniabilité, un maximum de sécurité passive, un comportement homogène sur toute la page du PTV même un peu sur-toilée, l’Ikuma 2 s’adresse clairement à tous les pilotes en cours de progression qui veulent se mettre sérieusement au cross et avaler des kilomètres. C’est une belle alternative aux machines plus techniques qui vous offrira un maximum de performance pour un pilotage accessible.

Spécifications techniques du parapente Niviuk Ikuma 2 :

Caractéristique 22 24 26 28 30
NOMBRE ALVÉOLES 61 61 61 61 61
ALLONGEMENT À PLAT 5,7 5,7 5,7 5,7 5,7
SURFACE À PLAT 22 24 26 28 30
SURFACE PROJETÉE 18,84 20,55 22,27 23,98 25,69
CORDE MAX 2,41 2,51 2,62 2,71 2,81
SUSPENTES TOTAL 232 243 253 263 272
SUSPENTAGE 2-1/4/3 2-1/4/3 2-1/4/3 2-1/4/3 2-1/4/3
ÉLÉVATEURS NOMBRE A-A'/B/C A-A'/B/C A-A'/B/C A-A'/B/C A-A'/B/C
ACCELERATEUR mm 145 145 145 145 145
PTV Kg 65-85 75-95 85-105 95-115 105-130
POIDS DE L'AILE 4,1 4,4 4,6 4,9 5,2
HOMOLOGATION B B B B B

Les différents coloris de l'Ikuma 2 :

Ikuma 2 Gala Gala
Ikuma 2 Oasis Oasis
Ikuma 2 Atom Atom
Ikuma 2 Java Java

En conclusion :

Une vraie petite voile de course ! C’est tout simplement ma voile préférée quand je fais un vol d’ouverture avec mes élèves. Je la prend également avec plaisir quand je veux m’amuser en solo en waga ou lors de petits vols en local en thermique. A souligner également un pilotage aux arrière qui fonctionne très très bien ce qui est rare sur une voile de cette catégorie !