Frederic Delbos bat le record de France de distance parapente

Record de France parapente Frédéric Delbos

Frederic Delbos a battu le 12 mai 2019, le record de France de distance en parapente avec 417 km !

Le 12 mai 2019, le record de France de distance en parapente a été battu par Frédéric Delbos. Parti avec plusieurs pilotes de Chamery (près de Reims), afin de réaliser un vol exceptionnel, ils ont tous posé les uns après les autres pour laisser Frédéric seul au bout de 210 km. Déterminé et motivé, il continue jusqu’à Tarnac, dans le Limousin, en Corrèze, dans le Parc Naturel Régional de Millevaches. Un vol de 417 km qui aura duré un peu moins de 10 heures (9h49 exactement). Un vol avec une OZONE Enzo 2, avec une vitesse moyenne de 43 km/h ! Il bat alors l’ancien record détenu par Martin Morlet ; un vol de 411 km, 3 ans auparavant !

Après son vol exceptionnel Frédéric soulignait l’importance du groupe et d’être bien entouré pour réaliser un tel exploit. « C’est complètement dingue et délirant ce qui s’est passé ! Il y a un truc qui est sûr, c’est que pour réaliser de beaux vols, il faut être bien entouré car le vol n’est qu’une toute petite partie de l’aventure (la face émergée de l’iceberg). Et notre petit groupe de plaineux a fonctionné à la perfection pour s’améliorer dans tous les domaines et dégager toutes les embûches qui pouvaient se présenter. La dynamique du groupe n’aurait pas été possible sans des personnes exceptionnelles comme Martin Morlet, Guido Prestigiovanni et Régis Fouret qui donnent beaucoup de leurs temps pour le parapente et la plaine et partagent sans frein leurs expériences pour faire progresser les autres pilotes. » - Témoignage paragliding.rocktheoutdoor.com

Pourtant, les conditions de ce dimanche pouvaient présager un vol assez compliqué ! En effet, ce 12 mai 2019 était une journée technique avec une masse d’air hétérogène, avec des moments calmes ; où il fallait patienter ; et d’autres très mouvementés. L’anticipation a été l’une des qualités qui a permis à Frédéric de voler bien plus longtemps que ses camarades ; qui posaient les uns après les autres. Au kilomètre 210, il s’est donc retrouvé seul et une bataille physique et mentale a commencé ! Cependant, motivé et déterminé, il voulait passer la Loire où il savait que les conditions pouvaient changer et lui être favorables … Et il avait raison, puisque passé cette zone, les thermiques étaient plus organisés et réguliers pour arriver « facilement » jusqu’en Corrèze, sur la plaine de Millevaches !

Record battu !

  • Petite anecdote :

Frédéric vole avec une aile de champion ! En effet, Frédéric vient juste de changer d’aile. Il a récupéré la voile OZONE Enzo 2 de l’ex-champion du monde Stefan Wiss.