Freedom a testé, pour vous, le treuil en parapente

treuil parapente

Cet été, pendant nos vacances, nous nous sommes rendus à Jarzay, proche de Poitiers dans la Vienne pour tester le parapente en treuil avec les Pitroux, le club local. D'ailleurs, il faudrait plutôt parler de treuil dévidoir. Et il faut avouer que cette expérience fut très agréable ! On vous raconte tout, tout de suite !

Le parapente en treuil, qu'est-ce que c'est ?

Le treuillage est une technique utilisée en parapente pour décoller dans les endroits avec peu de dénivelés, généralement dans les régions de plaine. Il existe 2 deux procédés. Le treuil fixe, un long câble en Dyneema qui va être rembobiné pour permettre au pilote de monter (Sébastien Kayrouz, qui détient le record du monde de distance en parapente avec un vol de 613km aux Etats-Unis, avait décollé en treuil près de la ville de Del Rio), et le treuil dévidoir ; que nous avons testé ; qui consiste à tracter le pilote (en roulant), tout en relâchant progressivement le long câble enroulé autour d’une bobine.

Le treuil dévidoir, un travail d'équipe

Le dévidoir et sa bobine sont installés sur un pickup ou un bateau et l’équipe choisit un endroit où il sera possible de décoller face au vent (parce qu’on décolle toujours face au vent en parapente).

Il faut 3 personnes pour assurer une treuillée : le treuilleur, le conducteur et le starter. Le treuilleur, comme son nom l’indique est celui qui va s’occuper du déroulement du câble. Le treuil est équipé de plusieurs sécurités : coupe câble, coupe-circuit, tensiomètre, … qui vont permettre au treuilleur, qui a suivi une formation complète pour assurer le treuillage en toute sécurité, de réagir rapidement en cas de problème. Le treuilleur va communiquer en permanence avec le conducteur de la voiture, pour lui indiquer la vitesse à laquelle il doit avancer. Le starter, lui, reste avec le pilote. Il va s’assurer de sa bonne préparation, de l’accrochage du câble au système de largage du pilote, il va diriger les opérations auprès du pilote (zone de décollage dégagée, placement du parapente dans l’axe de treuillage, consignes de sécurité, briefing, prévol, largueur, liaison radio, poignée secours… …). Bref, Il contrôle tous les paramètres, avant de donner son accord pour la treuillée.

Le pilote, d’un signe de tête, va signaler au treuilleur qu’il est prêt à décoller. A ce moment-là, la voiture peut démarrer, le treuilleur laisse se dérouler le câble, le pilote gonfle son aile, et si tout est ok, le treuilleur freine le déroulement du câble pour commencer à tracter le pilote.

 

dévidoir treuil parapente

Ensuite, c’est comme un gros cerf-volant, le pilote n’a qu’à garder son cap, et attendre d’être le plus haut possible, ou bien de rencontrer un thermique exploitable, qu’il pourrait pendant la treuillée. A ce moment, il peut larguer.

Une fois que le pilote a largué le câble, celui-ci est immédiatement rembobiné par un petit moteur avant même d’arriver au sol, grâce à un mini parachute qui le ralentit.

Et c’est parti, le parapentiste est libre de voler comme il veut.

Généralement, lors d’une treuillée, un parapentiste largue entre 250 et 500 mètres. Si le vent est un peu soutenu, il sera possible de monter plus haut, grâce à la même longueur de piste.

Le vol au treuil est accessible à tous les parapentistes ayant validé le niveau vert FFVL (Brevet initial : premier niveau d’autonomie). C’est un formidable outil pour voler tranquillement, travailler des exercices en vol et progresser rapidement. Pour les plus aguerris, c’est un bon moyen de travailler certaines figures acrobatiques ou de partir en cross.

décollage parapente en treuil

Les avantages du décollage treuillé :

Même si on n’a pas la beauté d’un paysage en relief, les montagnes et puys d’Auvergne ou le plaisir de la randonnée, le treuil a quand même beaucoup d’avantages :

  • Pas de pièges aérologiques liés aux reliefs
  • Pas de problèmes d’atterros impossibles ou compliqués, il n’y a que des champs plats
  • Si vous ne partez pas en cross, vous atterrissez où vous avez décollé, ou alors pas très loin. Le décollage devient un camp de base très sympathique, et on retrouve l’ambiance « club » d’un aérodrome
  • Pas de brise de vallée / de pente
  • Vous pouvez atterrir et revoler directement derrière (s’il n’y a pas trop de monde au décollage)

Le club des Pitroux et le Summer Camp :

Depuis des années, les deux premières semaines d’août, les Pitroux proposent le Summer Camp, un rassemblement à Jarzay, proche de Poitiers dans la Vienne. Au milieu d’une grande plaine quasiment fermée à la circulation, ils exploitent deux routes leur permettant de proposer des décollages, quelle que soit la direction du vent. Les conditions y sont parfaites pour tous les niveaux de pilotage, et les deux voitures équipées permettent même de faire décoller des pilotes simultanément, pour faciliter l’exploitation des thermiques.

Au croisement des 2 routes, un îlot de verdure a été préservé. Le club y installe tout le confort nécessaire (grand espace collectif, sanitaires, …), et chacun peut y installer son campement. Des soirées chaleureuses au coin du feu permettent à tous de refaire le monde, et d’échanger sur les plans du lendemain. Bienvenue dans un endroit où tout le monde se sent comme chez lui pour partager des moments de rigolade et, bien sûr, de parapente.

Un superbe événement organisé dans une ambiance bienveillante, conviviale, et joyeuse où tout le monde peut participer : du pilote loisir, au crosseur et même celui qui voudrait faire un baptême. Une permanence de treuil est assurée de 10h à 18h pour profiter toute la journée des plaisirs du parapente.

parapente treuil
dévidoir treuil parapente
décollage en treuil parapente

Une très agréable expérience qui méritait un article sur notre petit blog de parapente !

Tags: activité